Béhanzin, dernier souverain africain vaincu par les Français en 1894, est déporté en Martinique. Là où l’ont précédé des esclaves vendus par les siens. Qui a connu le feu confronte l’héritage des Lumières et de l’esclavage. Le texte bouscule les classiques portugais (Camoes, Pessoa...) dans un chant de douleur mêlé d’humour, de violence et d’espoir, dont les images de Bramanti constituent une incarnation vibrante.

Fremok éditions - Qui a connu le feu

19,00 €Prix

    © 2020 by Brock'n'Roll ASBL.

    0